Saga El Kaouakibi, chapitre 1: la montrer en exemple sur un site officiel de l’Etat est inadmissible.

12 Avr 2021 | Nouvelles

Le Vlaams Belang se pose des questions sur la présence de Sihame El Kaouakibi sur le site “Focus on Belgium”. Ce site est géré par le Service diplomatie du Service public fédéral Affaires étrangères, Commerce extérieur et Coopération au développement et vise à présenter et à faire connaître la Belgique. «Mais certains chiffres qui figurent en bonne place sur ce site ne font que confirmer l’image d’un pays de magouilleurs en tous genres. Et pourquoi le SPF Affaires étrangères utilise-t-il des politiciens ou des militants comme modèles de références?» se demande la députée fédérale du Vlaams Belang Annick Ponthier.

«Les visiteurs de ce site trouveront des données et des faits précis liés à différents domaines, comme la géographie, l’histoire, nos institutions, etc. Le site lui-même indique qu’il «contient également un certain nombre d’articles actuels avec des informations fiables et vérifiables fournies par des sources indépendantes et reconnues», dont acte. «Mais la réalité est que plusieurs personnes présentées comme des modèles de référence peuvent franchement être qualifiées de douteuses. Par exemple, je trouve le politicien anti-flamand Jules Destrée, ainsi qu’Albert Frère, l’homme qui est devenu milliardaire grâce au délit d’initié et à la vente de notre patrimoine industriel à l’étranger. El Kaouakibi devrait être immédiatement banni de ce site officiel. Elle peut sans aucun doute illustrer bien des choses, mais en aucun cas servir d’image positive du pays et comme modèle à suivre pour notre jeunesse» affirme Annick Ponthier. 

Pour couronner le tout, Dame Sihame El Kaouakibi trône en place proéminente sur ce site avec comme légende: «Sihame El Kaouakibi s’investit pour les jeunes et les personnes vulnérables de notre société». «Du jamais vu», dit Annick Ponthier. «Si le titre avait été «Sihame El Kaouakibi investit l’argent des contribuables dans ses entreprises», on aurait là reflété la réalité. Mais indépendamment du fait qu’il est inouï que des politiciens en activité figurent sur ce site, il est inimaginable qu’une personne qui fait l’objet d’un scandale politico-financier gigantesque, qui a proféré une cascade de mensonges, qui est fortement soupçonnée de corruption et d’escroqueries apparaisse la bouche en cœur sur un site gouvernemental».

⬛