Le soutien COVID des CPAS ne sert pas à payer les amendes Corona des migrants

08 Mar 2021 | Nouvelles

Le Vlaams Belang dénonce le fait que le soutien supplémentaire fourni aux CPAS dans le cadre de la crise sanitaire est utilisé dans certaines communes pour payer des amendes-covid infligées à des réfugiés ou des candidats réfugiés. L’aide dite «fonds COVID» vise à aider les personnes qui se trouvent dans une situation sociale difficile et qui ont perdu une partie de leurs revenus ou de leur pouvoir d’achat à la suite de la crise Corona et à rien d’autre.

Le soutien COVID supplémentaire octroyé aux CPAS par le gouvernement n’est pas seulement utilisé dans certains endroits pour un soutien financier aux personnes vulnérables. “Nous savons qu’un CPAS en Flandre a utilisé cette aide pour payer une amende infligée par le tribunal pour violation des règles Corona», a déclaré la députée fédérale du Vlaams Belang Ellen Samyn. Le Vlaams Belang précise que cela s’est fait sous la forme d’une aide non remboursable avec des fonds de la prime COVID-19, catégorie 6, fournie par le gouvernement fédéral (assistance pour les factures impayées).

«Utiliser l’aide COVID pour les amendes pour violation des mesures COVID est un sommet difficilement dépassable dans l’absurdité.

Alors que des milliers de gens qui travaillent dur menacent de faire faillite en raison de la crise Corona, il y a donc des CPAS qui utilisent nos impôts pour payer les amendes des réfugiés qui veulent ignorer les règles liées à la crise sanitaire. Le Vlaams Belang demande au ministre d’écrire aux CPAS en leur précisant que ceci est intolérable et que c’est un abus par rapport à la destination normale du fonds d’aide Corona.

⬛