“Discours du roi ridicule et pitoyable”

28 Jan 2021 | Nouvelles

Le discours traditionnel du Roi devant les Corps Constitués a consisté à chanter les louanges du gouvernement Vivaldi en allant même jusqu’à le qualifier d’exemple de démocratie. Barbara Pas, la Cheffe de Groupe du Vlaams Belang à la Chambre, n’est pas tendre avec le Roi Philippe: «Sur quelle planète vit réellement ce roi? De telles déclarations sont non seulement ridicules, mais aussi pathétiques.»

Ce pays est constitué de deux démocraties qui sont incompatibles. Cette réalité est illustrée par une formation du gouvernement fédéral qui a duré 494 jours, c’est-à-dire plus d’un quart de la législature. La formation de ce gouvernement fédéral Frankenstein s’est faite sans une majorité en Flandre, la partie la plus importante du pays en terme du nombre d’habitants et en termes de performances économiques et sociales, et il s’est formé en excluant les deux plus grands partis du pays en termes de voix, c’est-à-dire la N-VA et le Vlaams Belang. Tout cela pour former un gouvernement patchwork sans programme et sans unité.

«Cette déclaration royale est tellement grotesque que je suis convaincue qu’elle aura un effet inverse à celui espéré»

Barbara Pas

Chef de groupe à la Chambre des représentants, Vlaams Belang

Le Roi estime devoir se réjouir d’une «équipe » qu’il considère «solide» et qui travaillerait «autour d’un projet commun» qui serait «le résultat de notre processus démocratique». «Cela défie l’entendement», dit Barbara Pas. «A quel point quelqu’un peut-il être déconnecté de la réalité? Ce n’est pas seulement risible pour ceux qui connaissent un peu les faits dans ce pays, mais c’est surtout pitoyable pour celui qui débite de telles fadaises.

Pour le Vlaams Belang il ne fait pas de doute que c’est le Premier ministre Alexandre De Croo (Open Vld) qui a tenu la plume du Roi pour la rédaction de cette déclaration à la gloire du gouvernement. En procédant de la sorte, le Premier ministre instrumentalise scandaleusement le Chef de l’Etat pour ripoliner l’image de sa coalition Frankenstein face à une opinion publique de plus en plus dégoûtée.

Le Vlaams Belang appelle le Roi à sortir de sa tour d’ivoire. S’il est réellement inquiet du niveau de confiance des citoyens envers les institutions de ce pays, alors il ferait mieux de voir la réalité en face au lieu de prendre ses désirs pour des réalités. La réalité est que les institutions de ce pays ne fonctionnent plus. Elles doivent être profondément modifiées dans le sens d’une autonomie plus grande pour la Flandre et pour la Wallonie.

⬛