Dominiek Lootens est le chef de groupe du Vlaams Belang au Parlement bruxellois

Vivre heureux à Bruxelles: un droit pour tous! par Dominiek Lootens

Dominiek Lootens est le chef de groupe du Vlaams Belang au Parlement bruxellois

Les plus âgés d’entre nous se souviennent avec nostalgie d’une époque où on pouvait se déplacer sans crainte partout à Bruxelles. Il y avait de la délinquance, certes, mais les cas d’extrêmes violences comme on les connaît aujourd’hui quotidiennement étaient tout à fait exceptionnels. Aujourd’hui, un simple contrôle des titres de transport sur un tram ou un bus peut tourner à la bagarre. Un simple regard peut déclencher l’horreur. Une fois de plus, disons les choses comme elles sont: la présence sur notre territoire d’individus dont la culture ne donne que peu d’importance au respect de la vie, y compris de la vie humaine, suscite un climat de peur qui réduit considérablement la liberté et donc la qualité de la vie.

Au Vlaams Belang, nous avons coutume de dire que la sécurité est la première des libertés. Sans une sécurité garantie pour tous les citoyens, les libertés disparaissent: la liberté d’aller et venir à toute heure du jour et de la nuit, la liberté d’aller au spectacle le soir ou au cinéma. La liberté de garer sa voiture partout dans la ville en toute sécurité. La liberté de s’habiller comme on veut sur l’ensemble du territoire sans risquer de se faire insulter et agresser.

Les premières victimes de cette insécurité sont les personnes âgées qui n’ont ni la force de se défendre ni même celle de fuir, mais aussi les jeunes dans les écoles ou sur le chemin de l’école. Les professeurs également dans certains établissements, les cas d’agressions sont légion. Les femmes dont le comportement ou l’habillement ne correspondent pas aux normes du quartier. Et puis les policiers et les pompiers, qui se font régulièrement lapider. Bref, plus personne n’est à l’abri d’une «mauvaise expérience». Ce n’est évidemment pas ce que nous voulons pour nos parents et nos enfants.

Le Vlaams Belang veut faire rétablir l’ordre et la loi. Pas de blabla, pas de grands discours: l’ordre et la loi, un point c’est tout. C’est d’ailleurs la responsabilité fondamentale de toute autorité publique que d’assurer la protection de ses administrés. Aujourd’hui, avec le Vlaams Belang, vous constatez que cette autorité publique ne remplit pas son devoir envers la population à cet égard.

Sans sécurité il n’y a pas de liberté, pas d’activité économique et donc pas d’emploi, et donc survient une augmentation de la délinquance. Il faut briser ce circuit infernal immédiatement. Le Vlaams Belang considère qu’il faut donner la priorité absolue à la réaffirmation de l’autorité publique et à la restitution de l’ordre et de la loi. Il faut pour cela que nos forces de l’ordre disposent du matériel nécessaire, mais surtout que la Justice soit disposée à suivre le mouvement. Inutile d’arrêter les délinquants si c’est pour les libérer dans la demi-heure. Aidez-nous à imposer ce point de vue en votant pour le Vlaams Belang. C’est une question de légitime défense.

Dominiek Lootens

Député bruxellois, Chef de groupe

Vous pourriez être intéressé ...