La position du Vlaams Belang concernant l’abattage rituel sans étourdissement

L’asbl Help Animal, par la voix de son président Jean-Jacques Pegorer, nous demandais récemment de donner notre position concernant l’interdiction de l’abattage d’animaux sans étourdissement préalable en Région de Bruxelles-Capitale. Nous reproduisons ici la réponse que Bob De Brabandere lui a adressé. Nous sommes convaincus que celle-ci intéresse beaucoup les lecteurs des « Vérités Bruxelloises.

« Monsieur le Président,

En réponse à la question que vous posez concernant la position du Vlaams Belang en ce qui concerne l’interdiction de l’abattage d’animaux sans étourdissement préalable en Région de Bruxelles-Capitale, je pense que je ne vous étonnerai pas en déclarant que mon parti est radicalement opposé à toute forme d’abattage des animaux sans étourdissement préalable, y compris les abattages qualifiés de « rituels ». Nous en demandons donc l’interdiction formelle en Région bruxelloise.

Depuis sa création, le Vlaams Belang dénonce ces pratiques barbares indignes d’une civilisation développée, notamment au parlement bruxellois par la voix de notre Chef de groupe, Dominiek Lootens. Nous avons mené ce combat avec pugnacité et avec toute la force de notre idéal. Nous avons alors été taxés d’extrémistes, d’avoir l’esprit étroit et même de racisme parce que nous défendions le bien-être de ces animaux sacrifiés. L’archaïsme d’une terminologie comme « sacrifice rituel » devrait être inaudible pour quiconque se veut être un citoyen du 21ème siècle. Le Vlaams Belang est donc particulièrement réjoui de voir que les mentalités évoluent en Flandre et en Wallonie. A Bruxelles, comme vous le soulignez, certains partis politiques se moquent complètement du bien-être animal et ne veulent en aucun cas prendre l’électorat musulman à rebrousse-poil, de peur de perdre des suffrages. Ce clientélisme politique est d’un autre âge et est indigne d’une véritable démocratie. Ignorer la souffrance animale en échange de quelques strapontins politiques est une honte absolue. Votre initiative est donc très précieuse, puisqu’elle place chacun devant ses responsabilités, les yeux dans les yeux avec l’ensemble de nos concitoyens sensibles à la cause animale. Je vous en remercie.

 

Bob De Brabandere

Président du Vlaams Belang à Bruxelles »

Vous pourriez être intéressé ...