Des jeunes Marocains saccagent le centre de Bruxelles

Le Vlaams Belang exige une enquête approfondie et de sévères poursuites

Ce week-end dernier, des fauteurs de troubles Marocains « fêtaient” la qualification de l’équipe nationale marocaine pour la coupe du monde de football. Cette « fête” devait entrainer de graves émeutes un peu partout en Europe. A Bruxelles, de graves déprédations ont été perpétrées, des policiers et des pompiers attaqués et blessés et des magasins ont été mis à sac et saccagés.

Le Vlaams Belang exige qu’enfin des mesures draconiennes soient prises à l’encontre de cette violence gratuite qui se répète à Bruxelles. Apparemment, nous en sommes arrivés à un point où un match de football qui se joue en Afrique doit être vu comme un risque potentiel qui implique qu’on impose une interdiction de rassemblement sur de grandes parties du territoire bruxellois.

Soulignons la tiédeur de l’intervention de la police. Les auteurs des faits ont semble-t-il disposé d’une demi-heure pour détruire et piller les magasins, sans que la police n’intervienne (ou soit autorisée à intervenir). Les enragés ont même essayé d’incendier un des magasins tout en sachant pertinemment bien qu’il y a des locataires aux étages, ce qui aurait pu se terminer en drame mortel.

Des policiers ont témoigné anonymement : Nous n’avons pas été autorisés à intervenir parce que la situation aurait pu s’envenimer. Nous disposons de gaz lacrymogène et de balles en caoutchouc, la seule chose qui manque, c’est l’autorisation formelle de les utiliser”.

Le Vlaams Belang exige des autorités bruxelloises et fédérales que des mesures soient prises de toute urgence pour éviter que de tels débordements se répètent. Le Vlaams Belang exige également une enquête méticuleuse et des peines exemplaires pour les auteurs des faits.  Provoquer un incendie dans un immeuble habité est une tentative de meurtre et doit donc être poursuivi sans pitié.  En plus de cela, une enquête doit expliquer pourquoi la police a tant tardé à intervenir. Le Chef de groupe du Vlaams Belang au Parlement bruxellois, Dominiek Lootens, interpellera le ministre-président à ce sujet.

Vous pourriez être intéressé ...