Communiqué du 26 juin 2017: Violences contre les policiers, c’est assez maintenant!

Le Vlaams Belang soutient le SLFP-Police

La violence contre les services d’aide comme les pompiers, les ambulances, mais surtout les policiers est devenue monnaie courante dans le pays. C’était à nouveau le cas le week-end dernier à Bruxelles, Anvers et Liège. Neuf policiers ont été blessés.

La violence à l’encontre des policiers, ou qui représente l’autorité de façon générale, risque de se banaliser tant les communiqués s’amoncellent. Ce sont les grandes villes qui sont les premières victimes du phénomène. Les députés fédéraux du Vlaams Belang Barbara Pas et Filip Dewinter ont déjà questionné à plusieurs reprises cette année le ministre compétent Jan Jambon (N-VA), mais celles-ci sont restées sans réponse jusqu’ici.

Il est typique que l’augmentation de cette violence soit couplée au ramadan. Un riverain témoigne dans la Gazet Van Antwerpen : “Les jeunes cherchent régulièrement la confrontation avec les policiers dans le coin. C’est encore plus le cas pendant le ramadan, quand il y a beaucoup de personnes en rue jusque tard le soir. Certains roulent des mécaniques et défient la police. Si celle-ci réagit, la situation s’’envenime. Une étincelle fait tout exploser.”

Il est clair que certains groupes de la population n’ont aucun respect pour nos agents. C’est donc à raison que le syndicat policier SLFP-Police plaide pour des sanctions plus sévères pour les auteurs de violences à l’encontre des policiers, pompiers, ambulanciers, etc… Tom Van Grieken, le président du Vlaams Belang, déclare : “Avec leur uniforme, les agents de police représentent nos lois. Celui qui attaque nos forces de police de façon aussi crapuleuse, méprise nos normes et nos lois. Voilà pourquoi ce genre de délit doit être sanctionné plus fortement qu’un autre. Nous soutenons donc totalement les exigences du SLFP-Police.

Bob De Brabandere

Secrétaire politique du Président

Vous pourriez être intéressé ...